Habile beauté - L’Art comme processus

L’ŒUVRE DE Graham GUSSIN - Extrait du dossier de presse - Site CRAC Languedoc Roussillon

Qu'il fasse usage de la technologie informatique ou du procédé d'enregistrement direct, Graham Gussin organise ce qui peut être perçu comme une traduction entre le langage / le son et le sentiment d'espace et construit ainsi un paysage / lieu potentiel.

 

Il questionne l'espace entre ce que nous percevons comme étant la réalité et ce que nous utilisons pour remplacer ce réel.

 

Le procédé utilisé laisse apparaître un passage entre un espace intérieur, d'où est issu le son, et un espace extérieur, un paysage.I Wish that you Could Be Here with Us se présente sous la forme d'un dessin réalisé à même le mur, immense, silencieux et magnifique, dans laquelle se perd le regard. Le son, tout autant que le silence, apparaît comme un élément principal dans l’œuvre de Graham Gussin.

L'oeuvre

 

On le retrouve avec Threesixty une pièce sonore se présentant sous la forme d'un disque sur lequel est enregistré le bruit caractéristique d'un hélicoptère se déplaçant à l'intérieur et au-delà de notre champ auditif.

 

 

Le spectateur, en tentant d'imaginer les trajets de l'hélicoptère, dessine alors mentalement les lignes directionnelles qui forment la carte géographique d'un lieu potentiel. Le mouvement circulaire de la platine disque fait écho au mouvement des palles de l'hélicoptère et résonne dans la boucle créée par le son lui-même, esquissant ainsi un lien formel à l'intérieur de l’œuvre.

 

 

Ce mouvement rappelle le jeu de répétition présent dans le dessin mural, semblant pouvoir s'étendre à l'infini. Les oeuvres de Graham Gussin ont un aspect sculptural dans leur relation à l'espace d'exposition.

 

 

Elles s'étendent sans être apparemment limitées par l'espace, liant l'ordinaire à l'exceptionnel, aspirant au sublime. C'est ce sens du désir et le sentiment d'absence qui créent parfois une certaine mélancolie.

 

 

Ces œuvres offrent pourtant des possibilités infinies à l'intérieur des jeux temporels et spatiaux qu'elles impliquent, laissant au spectateur une grande marge de manœuvre. Ce sont des lieux de fuite, tournés vers le futur, où l'inattendu peut survenir partout et à tout instant.